OpenMM OpenCL (Core 16) disponible pour ATI/AMD !

Par , le dans Projet Folding@Home - 3 Commentaires
Avec la sortie du client v7 nécessaire au support de ce core il y a quelques jours, nous ne pouvions que nous en douter : Stanford vient d’activer le tout nouveau core 16 (OpenMM utilisant OpenCL) pour les cartes ATI/AMD.

Attention cependant, cette version est encore immature, il n’est donc pas recommandé de l’utiliser si vous ne souhaitez pas participer à son amélioration en tolérant quelques plantages et en les rapportant …

Pour recevoir des unités utilisant ce core, vous devez donc vous munir d’un client v7 configuré en advmethods, d’un GPU compatible et de drivers incluant le support d’OpenCL (tous les drivers 11.x incluant le package APP). Dans ces conditions, vous recevrez peut être (le stock est très limité pour cette première phase des tests) une unité du projet 11293.

Ce projet simule un peptide bêta amyloïde complet à haute température. Ces simulations sont très similaires à celles qui ont déjà été effectuées sur le core OpenMM CUDA (core 15) et servent de validation scientifique pour le core 16. Le projet dispose des caractéristiques suivantes (la carte de référence est une GeForce GTX 460 tout comme pour les projets core 15) :

  • 627 atomes (c’est donc une petite protéine)
  • Serveur 171.67.108.44
  • Deadline préférable : 6 jours
  • Deadline finale : 10 jours
  • 1835 points

Nous avons testé ce core avec ce projet sur une carte graphique Radeon HD 5770 (800 shader processors @ 850 MHz) overclockée à 960 MHz alimentée par un processeur Intel Core i7 920 overlocké à 3.5 GHz fonctionnant sous Windows XP avec les drivers 11.3. Sur cette machine nous obtenons 6650 PPD avec une utilisation GPU de 100%. Nous obtenons donc une efficacité de 70 PPD / W environ, ce qui représente quasiment le double de ce qu’obtenait cette carte lors de notre test. L’efficacité est également comparable à celle d’une GeForce GTX 590

Sur notre machine de test, le fonctionnement du core 16 est totalement transparent, et nous pouvons continuer à utiliser la machine comme d’habitude pour surfer, regarder des vidéos ou jouer.

Malheureusement, il existe quelques points noirs : le premier, est une consommation CPU et RAM élevée sur notre machine de test. Le core 16 mobilise un thread de notre i7 à 100% pour fonctionner, et il nécessite 375 Mo de RAM. Espérons que tout ceci s’améliorera au fil des optimisations à venir. Le second point est plus problématique : certains utilisateurs ont rapporté des plantages (freezes) de leur machine lorsque que le core fonctionne en parallèle de certaines applications (comme Flash par exemple). Ces plantages semblent se produirent uniquement sur les cartes équipées d’une puce Cayman (HD 6900). Les développeurs ont été capable de reproduire le problème, espérons qu’une solution sera trouvée rapidement.

A vous de nous dire comment ce core se comporte chez vous …

Source : Blog Officiel