Le core SMP2 A3 v2.22 va vous en mettre plein la vue sous Linux !

Par , le dans Projet Folding@Home - 5 Commentaires
Le core SMP2 A3 v2.22 va vous en mettre plein la vue sous Linux !
Ce cher core A3 SMP2 Linux marchait déjà très bien, mais il nous cachait encore l’étendue de ses performances ! Une nouvelle version arrive et le moins qu'on puisse dire c'est qu'il est beaucoup plus performant. Un gain de performances moyen de 15% a été constaté, et il embarque des optimisations pour plus de "science" comme ont dit, bref, il travaille mieux et plus vite !

Pour les plus curieux, voici l’explication technique de l’augmentation des performances : historiquement, c’est à dire depuis les cores A1 et A2, le découpage de l’unité (que vous pouvez apercevoir avec certains clients lors du message « Making 1D domain decomposition 2 x 1 x 1 ») créait deux types de nœud de calcul (typiquement, un process ou un thread par nœud). Les nœuds P-P (Particle to Particle) qui se chargent du calcul des interactions entre les différents atomes qui constituent la simulation et les nœuds PME (Particle mesh Ewald method, ou en français Méthode du maillage des particules d’Ewald) dont le rôle principal est de calculer le champ électrostatique du système (créé et influencé par chaque atome, ou particule qui compose le système).

Toute la difficulté de ce découpage est d’équilibrer le nombre de nœud P-P (qui constituent la majeure partie des calculs) par rapport au nombre de nœuds PME. Cet équilibre varie selon le nombre d’atomes de l’unité simulée et le nombre de cores qui exécutent la simulation. Un mauvais équilibrage résultera en une sous utilisation de certains nœuds (et donc cores de votre CPU).

Dans la version 2.22 du core A3, ce problème a été résolu en rendant chaque thread capable d’effectuer à la fois des calculs P-P et des calculs PME, en s’adaptant automatiquement aux données disponibles pour effectuer les calculs à un moment donné. Ceci permet d’augmenter légèrement les performances en temps normal, mais les résultats les plus flagrants devraient être visibles sur les machines non dédiées où le synchronisation des threads peur varier suivant leur utilisation par d’autres applications.

Pour l'installer cette nouvelle version, supprimez votre core actuel et le client le téléchargera tout seul. Attention cependant, ne le changez pas en cours de WU pour éviter tout problème avec les checkpoints. Attendez donc de préférence la fin de la WU précédente (-oneunit). Si vous n'allez pas éteindre votre machine avant la fin de la WU avec certitude, vous pouvez supprimer le core sans couper le client. A la fin de la WU, il re-téléchargera le nouveau core pour démarrer la suivante.

N'hésitez pas à nous remonter vos gains ;)

Source : Folding Forum