Xeon Phi : Un coprocesseur x86 mais quid d'OpenCL ?

Par , le dans Hardware - Aucun commentaire
Il y a quelques semaines, Intel relançait l'engouement autour de ses travaux sur l'architecture défunte "Larrabee". Cette fois ci, le projet s'avance tout droit vers la commercialisation, ceci étant prouvé par l'attribution d'un nom commercial à la carte, et ce sera donc "Xeon Phi".

Si vous avez suivi cette annonce, vous savez déjà qu'il y a "plus de 50 cores" capables d’exécuter du code x86 et jusqu'à 8 Go de mémoire embarquée. Le tout monté sur une carte PCI-Express au format assez classique.
Clairement, le produit n'est plus aligné au coté de la concurrence des GPU capable de GPGPU, mais plutôt présenté comme un "coprocesseur"...

La carte est présentée comme capable de travailler seule, ou montée dans un cluster pour constituer un super-calculateur.

D'un point de vue capacité logiciel, c'est pour le moment assez flou. La carte disposerait de son propre OS Linux pour s'isoler du reste du système, et surtout la documentation commerciale ne mentionne pas OpenCL. Intel aurait décidé d'ignorer ce standard en devenir ?

Il y a quelques jours, le site Parallelis a décortiqué la documentation et a levé quelques doutes sur l'efficacité de la carte, surtout en mode x86, et les limitations que pourraient imposer le bus PCI-Express...
Bref, pour le moment le sujet passionne, mais il est difficile de pouvoir confirmer les conjectures. M. Intel, éclaire nous !

Sources : PCInpact
Parallelis