Nouvelles AMD Radeon 6800 : toujours pas le Saint-Graal du plieur ?

Par , le dans Hardware - 2 Commentaires
Nouvelles AMD Radeon 6800 : toujours pas le Saint-Graal du plieur ?
Annoncée aujourd’hui, la nouvelle génération de cartes graphiques ATI - ou devrais-je dire AMD, puisque c’est cette désignation qui est officiellement appliquée pour la première fois – débarque avec deux modèles, les AMD Radeon 6850 et 6870.


Les deux modèles de référence au design classique.



Bien que portant le 8 comme chiffre des centaines, vous allez rapidement voir que les noms auraient plutôt mérité d’être dans une série 6700. Certes, ces nouvelles puces présentent une augmentation du nombre de processeurs de flux par rapport aux HD 5750 et 5770, mais elles restent en dessous de ce qui est proposé sur les 5850 et 5870.

De plus, tout comme dans les 5700, AMD a décidé de ne pas offrir le support de la double précision dans ses 6800 … ceci ne posera aucun problème sous Folding@Home mais pourra s’avérer handicapant pour les amateurs d’autres calculs GPGPU.

Coté architecture, AMD conserve ses unités de calcul vectorielles à 5 dimensions, dont une seule composante est capable de traiter des fonctions complexes (comme Sinus, Cosius, Division, Logarithme, … ), les 4 autres se limitant aux fonctions simple (Addition, Multiplication, Multiplication combinée avec une addition (MAD)). Ce handicap architectural pour des calculs complexes utilisés dans Folding@Home est donc toujours d’actualité. Heureusement, ce type d’architecture est très efficace en 3D ainsi que dans certaines opérations mathématiques simple et facilement parallélisables que l'on retrouve par exemple dans certains projets BOINC.

Le GPU qui équipera la 6850 disposera donc de 960 unités de calcul (192 vect5) alors que celui qui équipera la 6870 sera équipé de 1120 unités (224 vect5). Les fréquences ne connaissent pas de révolution mais se contentent de passer de 750 à 775 MHz (plus ou moins, suivant ce que les constructeurs choisiront de proposer).

Au rayon des bonnes nouvelles tout de même, on peut compter sur un tarif raisonnable (environ 160 euros pour une 6850 et 210€ pour une 6870), une consommation en baisse par rapport à la génération précédente ainsi que sur un dégagement thermique limité qui permet de conserver un silence de fonctionnement que seul les amateurs de silence absolu pourront critiquer.

Rendez-vous fin novembre pour voir ce qu'ATI nous prépare pour le haut de gamme, qui appartiendra à la série 6900 ...

Concernant le support de ces nouvelles cartes sous Folding@Home, il faudra passer par une mise à jour du core et probablement du client également (serai-ce un core 16 ainsi que le client v7 qui pointent leur nez ?).

Sources multiples ;)