nVidia GeForce GT 240

  |   13693  |  Commentaires (3)  |  GPU
Sommaire :
 
 

Présentation générale



Pour ce test, nous allons étudier une carte qui pourrait avoir une carrière honorable chez de nombreux plieurs, de part son positionnement tarifaire : la GeForce GT240 de nVidia. Pour ce test, la carte utilisée provient du constructeur MSI.


Cliquez sur l'image pour l'agrandir.


La boîte est plutôt petite comparée à celles qui sont fournies avec de cartes plus haut de gamme, ce qui laisse présager une carte à l’encombrement réduit. Parmi les nombreux logos présentés sur la boîte, celui qui m’a le plus interpelé est l’appellation « Military Class ». Rassurez-vous, cette carte n’est pas une arme secrète de l’armée … cette appellation est utilisée par MSI sur ses cartes destinées aux overclockeurs qui sont équipées de composants de haute qualité pour les étages d’alimentation et de PCBs revisités pour l’occasion. Les composants qui entrent dans cette catégorie sont les condensateurs et les inductances (aussi appelées self). Ces composants répondent à la norme MIL-PRF-39003L du département de la défense des Etats-Unis. Concrètement, ces composants permettent une plus grande stabilité et d’une plus grande longévité de la carte tout en étant capable de fournir plus de courant dans les situations extrêmes comme l’overclocking. MSI annonce également que ces composants permettent d’éviter le sifflement caractéristique de la plupart des cartes. Nous aurons l’occasion de vérifier si ces promesses sont tenues.


Cliquez sur l'image pour l'agrandir.


Le bundle quant à lui est réduit au strict nécessaire (comme le paquetage du soldat ?) :

  • La carte graphique MSI
  • Le CD de drivers
  • Deux dépliants d’aide à l’installation

Aucune connectique n’est fournie, mais ce choix peut se justifier par le fait que la carte dispose déjà des connecteurs principaux (1 VGA, 1 DVI et 1 HDMI) … mais certains les trouveront de manque s’ils souhaitent connecter plusieurs écrans disposant de connectique identique (deux VGA ou deux HDMI par exemple).

Le CD de drivers est plutôt complet. Il contient :

  • Les drivers nVidia
  • L’utilitaire d’overclocking MSI Afterburner
  • Les utilitaires de mise à jour MSI Live Update !
  • L’utilitaire de conversion vidéo Badaboom exploitant CUDA
  • Des liens vers les sites de nVidia et MSI
  • La démo de Power DVD 7
  • Une offre d’essai de 60 jours de Norton Internet Security 2010
  • Une offre d’essai de TMPGEnc 4.0 Xpress


Le GPU qui équipe cette carte est intéressant à plus d’un titre. Tout d’abord, il s’agit d’une déclinaison d’entrée de gamme du GT200 équipant les cartes GTX 2xx haut de gamme. nVidia se décide enfin à abandonner progressivement son bon vieux G92 et ses déclinaisons. Le GPU de la GT 240 porte le nom de code de GT215. Cette carte fait partie de la même vague que les G 210 et GT 220, et constitue donc le début du milieu de gamme. Cette GT 240 est positionnée comme la remplaçante des 9600GT et 9600GSO.


Cliquez sur l'image pour l'agrandir.


Le GT215 inaugure la finesse de gravure en 40 nm chez nVidia qui sera également utilisée pour la future génération de puces GT300 (aussi connues sous le nom de GF100). Nous verrons au cours de ce test si le procédé tient ses promesses. nVidia n’ayant pas jugé bon d’imposer des normes sur la mémoire utilisée sur les cartes GT 240, vous trouverez donc des versions disposant de GDDR3 et d’autres de GDDR5, aussi bien en versions 512 Mo qu’en 1 Go. Les fréquences mémoires ne sont également pas fixées et laissées au choix du constructeur de la carte. Ce GPU supporte les Compute Capabilities 1.2, tout comme les G 210 et GT 220. Les Compute Capabilities 1.2 sont très proches des Compute Capabilities 1.3 des GTX 2xx à la seule différence que les calculs en double précision de ne sont pas supportés ici. Le GT215 de la GT 240 est cadencé à 550 MHz et il dispose de 96 unités de calcul CUDA cadencées à 1340 MHz capables de délivrer 255 GFLOPs en simple précision.


Cliquez sur l'image pour l'agrandir.


La carte de MSI s’architecture autour d’un GT215 aux fréquences standards. MSI a ici fait le choix d’équiper sa carte de mémoire GDDR5 128 bits cadencée à 1800 MHz. Le système de refroidissement occupe deux slots, mais il n’expulse pas l’air en dehors du boitier même si une grille d’aération est pratiquée au-dessus des sorties vidéos. A ce propos, MSI a équipe sa carte de trois connecteurs : VGA, DVI et HDMI (HDMI, HDCP et DVI Dual Link).


Cliquez sur l'image pour l'agrandir.


Notez que les GT 240 font partie des premières cartes nVidia supportant la sortie audio sur le port HDMI. Combiné à sa taille plutôt réduite, cette carte devrait s’installer dans la plupart de boîtiers sans trop de difficultés à condition de disposer d’un port PCIe acceptant les cartes double slots. Enfin, cette carte s’alimente entièrement via le port PCIe et ne nécessite pas de connecteur d’alimentation additionnel, ce qui signifie qu’elle est conçue pour consommer au maximum 75W.